La parlementaire gardoise Annie Chapelier en visite.

Mme Annie Chapelier, députée de la circonscription, a été reçue par le Conseil Municipal a reçu le 22 janvier, en mairie des Plans. Déjà venue à plusieurs reprises dans notre commune, elle a souhaité faire connaissance de la nouvelle équipe municipale. Une fois les nouveaux élus présentés, les différentes problématiques de la commune ont été abordées ainsi que les incontournables considérations liées à crise sanitaire.

Elle a salué l’engagement altruiste et citoyen des élus municipaux dans un contexte où les municipalités sont de plus en plus mises sous tutelles et manquent de moyens. Il y avait consensus autour de la table au sujet d’un nécessaire regain de considération par l’état.

Gérard Baroni a mis l’accent  sur la ruralité de la commune, avec une agriculture qui s’intègre bien dans le paysage économique de l’agglomération. Il a exprimé les regrets partagés par les Esplanins au sujet des importantes défaillances d’adduction numérique sur fond d’impossibilité de coordination entre les acteurs tels que Wi-Gard et Enedis.

Annie Chapelier a salué le dynamisme associatif et la convivialité du village, en se souvenant d’avoir participé, à certaines occasions. Elle a rappelé que le respect d’autrui préside au bien vivre ensemble, et que la convivialité ne doit pas générer de nuisances dans le voisinage.

Les dossiers en cours de financement ont été évoqués. Ghislaine Causse, adjointe au maire a voulu mettre l’accent sur la charge de travail et les difficultés liés au montage des dossiers de subventionnement, dans un cadre où les 20 % restant à la charge de la collectivité sont souvent un frein aux réalisations.

Le Maire regrette la pression constante exercée sur les communes par l’Etat, par ses voix votées au parlement, et les augmentations constantes des prestations (eau, ordures ménagères, assainissement). Sans l’Agglo et son aide matérielle et financière les petites communes seraient en très grande difficulté.

Cette rencontre de travail très utile permit aux élus locaux et à la députée de prendre conscience des complications à mettre en œuvre les décisions votées au Parlement, et d’échanger sur la beauté de l’engagement au service de ses concitoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *